PRISM, un espionnage de masse ?

PRISM, un espionnage de masse ?

PRISM est un dispositif mis en place par les Americains qui est également reconnu sous le nom très technique de US-984XN. PRISM permet en fait de surveiller notamment grâce à internet, et collecter toutes sortes de renseignements. Ce programme cible surtout les personnes qui ne vivent pas aux États-Unis et est contrôlé par la National Security Agency ou autrement la NSA.

En réalité, personnes ne connaissait ce programme, mais c’est un ancien employé de la NSA, Edward Snowden qui l’a révélé au grand public. Mais à quoi sert exactement ce programme? À quoi bon surviller des gens qui ne vivent pas sur le territoire américain?

L’objectif du PRISM

Le PRISM est en fait le descendant du Terrorist Surveillance Program, dispositif de surveillance mis en place par Bush juste après les attentas survenus le 11 septembre 2001 et qui a causé la mort de nombreuses personnes.

Toutefois, ce programme de Bush a été arrêté car selon toute apparence, il n’était pas légal. PRISM, quant à lui, est légal et a reçu son autorisation de la FISC. Il a été créé en 2007 également pendant que Georges Bush était au pouvoir et à été mis à jour vers 2012 quand Obama fut au pouvoir.

Que pense-t-on de PRISM?

L’ancien Président des États-Unis, Barack Obama a présenté PRISM comme étant un moyen de lutter contre le terrorisme. Cela peut effectivement être vrai. Mais d’un autre côté, PRISM porte atteinte à la vie privée des citoyens. Ainsi donc, cela peut poser problème car les gens en général n’apprécient pas ce genre de procédé. De plus, il paraît que PRISM utilise également des réseaux sociaux ainsi que des moteurs de recherches tels que Google, Yahoo ou encore Facebook. En 2013, une pétition pour éradiquer le programme d’espionnage PRISM a été lancé.